Bienvenue

Bonjour et bienvenue à vous qui visitez ce blog.
Vous y trouverez les expériences de mes quelques années de "jardineur" !   

Depuis ma plus tendre enfance, la terre est ma passion.  

C’est pour cela qu’elle  m’invite à venir la travailler, la comprendre, la respecter.  

C’est dans cet esprit que nous entrons dans « ce jardin » !


Ce jardin à la campagne est à la fois une terre nourricière,  

un havre de paix, un lieu de ressourcement et de plaisir. 

Alors, sans plus tarder, bonne visite ! (Si vous souhaitez agrandir les images, cliquez dessus !)
Hubert

mardi 3 janvier 2017

13- Le sol de nos jardins


La texture et la structure du sol

Le sol du jardin (comme celui des champs) est un milieu de vie très complexe dans lequel des interactions biochimiques s’établissent en permanence.

Dans un premier temps, voyons ce qu’est un « sol » :

1.      C’est avant tout un support, composé de plusieurs matériaux (du plus fin au plus grossier) ; on parle de texture du sol :
                 
è    Les sables (> 0,050 mm, > 50 μm) – rugueux au toucher ;
è    Les limons (entre 2 et 50 μm) – soyeux au toucher ;
è    Les argiles (inférieures à 2 μm [0,002 mm]) – humidifiées, collantes au toucher ;

è    Très souvent on rencontre des graviers et des cailloux.

2.      Les argiles vont créer des liens entre les sables et les limons et se comporter comme une sorte de « ciment ».

3.      La texture d'un sol est la répartition granulométrique de ses constituants. C'est la proportion entre les petites particules, les argiles, les particules de taille moyenne, les limons, et particules de grande taille, les sables.


Les éléments du sol mis en évidence par décantation



4.      Connaître la texture de son sol, cela permet de maîtriser son comportement face aux aléas climatiques, et donc d’anticiper certaines actions à faire (ou ne pas faire) pour assurer un fonctionnement optimum.

   Selon l’importance de tel ou tel composant, 
   on peut distinguer des sols argileux, des sols limoneux ou des sols sableux et beaucoup d’arrangements : sols sablo-limoneux, argilo-sableux, limono-argileux, etc.


Le triangle textural permet d'identifier le type du sol

Par exemple un sol sableux sera drainant et aura une faible capacité à retenir l’eau en été.
Un sol limoneux sera battant (formation de croûte) après une forte pluie d’orage.
Un sol argileux retiendra l’eau et se prendra en masse (bloc) après de fortes chaleurs.

Bien sûr, il existe une multitude de sortes de sols intermédiaires qui auront des propriétés différentes.

Nous disposons de techniques pour améliorer la qualité des sols, en apportant de la matière organique … en pratiquant le paillage ….


5.      Pour résumer, les sables et limons sont les matériaux constituants du sol et les argiles assurent leur lien.


Dans un second temps, voyons ce qu’est la structure d’un « sol » :

1.      La structure d'un sol exprime la façon dont les particules de sable, de limon et d'argile sont disposées les unes par rapport aux autres.


2.      Dans un sol bien structuré, les particules de sable et de limon sont liées en agrégats (petites mottes), créant des petits interstices (cavités) dans lesquels l’air, l’eau pourront circuler et les racines progresser facilement.


On remarque les petits agrégats (mottes) de terre, signe d'un sol bien structuré



3.      Dans un sol déstructuré, il n’y a plus de véritables liens entre ses différents éléments. Il est compact et l’air, l’eau ont beaucoup de difficultés à circuler. Les limons et les argiles remontent à la surface en suspension et forment une croûte en séchant.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire